27 sept. 2017

Guide Hachette des vins 2018

Le vigneron

La chapelle intérieure et la pergola de cette bastide de style toscan rappellent qu'au XVIes. le domaine appartenait à un prélat italien. En 2009, Jean-Pierre Valade, consultant international en oenologie, et Éric Petitjean ont repris l'exploitation et ses 33 ha de vignes conduits en bio (beaumes-de-venise, ventoux et gigondas).

L'avis du Guide Hachette des Vins

Les Dessous des Dentelles ? Il est question des pentes dominées par les Dentelles de Montmirail, ces reliefs découpés qui surplombent le vignoble. Une cuvée au nez assez plaisant, sur la cerise, les fruits noirs, le laurier et les épices. C'est toutefois au palais que ce vin s'impose. Nos dégustateurs louent à l'envi sa matière ronde et expressive, alliant puissance et finesse, où les fruits de l'olfaction se mêlent aux arômes toastés et chocolatés d'un léger apport boisé. Très prometteur, un superbe vin sudiste qui donnerait des complexes à des crus bien plus chers.

 

L'avis du Guide Hachette des Vins

Assemblage de roussanne et de marsanne, avec le grenache et le vermentino en appoint, ce ventoux blanc se pare d'une robe jaune citron et mêle au nez les agrumes et la pêche, avec quelques fragrances florales. En bouche, il séduit par sa vivacité minérale. Un vin élégant et frais.

 

L'avis du Guide Hachette des Vins

Adossé aux dentelles de Montmirail, le vignoble puise dans ces terres une fraîcheur que l'on retrouve dans des notes de fruits rouges et donne un raisin bien mûr, qui transparaît dans la souplesse et la suavité du palais. Une belle étoile pour cette bouteille que l'on pourra peut-être goûter au restaurant du domaine, ouvert en 2015.